Haut et court

Articles de cette rubrique

  • Retour à la mine

    , par Stewen Corvez

    Quand on marche tête baissée, œillères sur les yeux en pleine nuit, mains dans les poches sur des rochers escarpés au bord d’un précipice avec des sabots, fatalement, la situation peut ne pas se dérouler tout à fait comme un rouleau de soupalin.
    Les conséquences avouables sont de deux ordres. D’une (...)

  • Au fond d’un verre

    , par Stewen Corvez

    Chère, voire très chère (voyez avec mon avocat), Madame G.
    J’ai bien pris connaissance de l’irrésistible attraction que vous exercez sur certains organes que la morale me contraint à ignorer sous peine d’effrayer les derniers débris d’humanité qui restent collés aux talons de l’échelle (mais on sait (...)

  • Avaleur de sabre

    , par Humphrey Schrödinger

    Une chronique qui ne mérite pas de laisser venir à elle la vague poussière d’ennui qui tend à dissoudre les neurones comme une paire de claques là où je pense.
    Parfois c’est vraiment très tentant de se demander à quoi bon semer des petits cailloux si c’est pour oublier son slip au fond d’un pot de (...)

  • Grenade et la fille du Roi Soleil

    , par Humphrey Schrödinger

    Encore une fois, un verre d’eau posé sur la table a allumé toute la froideur des entrailles de l’humanité. Notez qu’à travers ces grands mots je ne fais rien qu’à me la péter et que, au diable les sauterelles, j’ai une soudaine envie de fraises.
    Ce matin, toujours pas de neige. Dieu que c’est frustrant. (...)

  • Le cadeau du chat

    , par Stewen Corvez

    Ce matin à 6h01, un régiment de pelles à tartes a grillé un feu rouge et général Triglycérine en a profité pour beurrer la sourde virilité du prophète. Quoi de plus banal quand s’enfile du jambon au lieu d’aller bosser et qu’un zoo sous le cuir cheveulu vous déchire les nerfs jusqu’aux larmes.
    Ces derniers (...)