Moutons dans le train

Articles de cette rubrique

  • Kistin

    , par Stewen Corvez

    Debout, sur le pont de pierre qui enjambait la langue épaisse et noire du Léguer, la créature attendait que la brise enlève les derniers éclats de coquille de ses cheveux. Le monde était désormais ouvert. À lui les fraises Tagada, les nuits blanches écrasé dans le canapé à regarder frétiller ses doigts (...)

  • Gravitation dans un champ de plumes

    , par Stewen Corvez

    Pendant que je suis là, assis à regarder le parquet onduler, se déchirer, rougir, le noir estomac à plumes perché sur sa branche nue me fait du pied sur le crâne.
    Derrière cette jolie phrase pour faire mon malin se cache un constat de faiblesse amère. Que font cet arbre et ce corbeau dans mon salon ? (...)

  • Humphrey sous la pluie (2)

    , par Stewen Corvez

    Ma surprise fut telle qu’un dentiste en dentelles n’aurait pas osé planter un pic à brochette entre nos paroles. Des fraises en cette saison, me dis-je, sont un brin de fanatisme douteux, un regard noir sur la moquette virile de nos passions, un terrain vague pour voir s’échouer les baleines à (...)

  • Humphrey sous la pluie (1)

    , par Stewen Corvez

    Parler D’humphrey est loin d’être un exercice purement philosophique. Il est toujours tentant de lui tailler un oreiller dans la semoule avant qu’il ne puisse ouvrir son usine à infamies, tant il est vrai qu’il n’a pas sa panoplie de Zorro dans la poche. Mais là n’est pas le problème.
    C’est dans (...)

  • Le serpent des pois (3)

    , par Stewen Corvez

    Les rideaux s’endorment, les poissons écarquillent les yeux, le chauffage s’arrête, le lapin cesse de suer. Mon cœur ne bat plus. Comme un trou qui s’ouvre sur la mémoire, un train de ténèbres qui absorde les dernières joules que mon cerveau émiette. Un renoncement. Une tâche de bleu fait un pied de nez (...)