Chroniques jaunes d’un chat bleu

Articles de cette rubrique

  • Voyage au centre de la Lune

    , par Stewen Corvez

    Un regard perdu dans une chambre froide. J’ai vu la mort, mon frère, ma sœur, mon vieux moi obélixéen. Il arrive que dans un moment d’égarement, les sources de froideurs qui agrémentent joyeusement les endormissements hasardeux s’emmêlent les papattes et finissent par laisser tomber leur harcèlement tant (...)

  • Un air de correspondance

    , par Stewen Corvez

    Balancé comme des sauts d’une lune
    Qui respire la tendre pensée
    D’une orange polaire en toile
    Allumée sous les eaux ronronnantes
    Dont se couvre la goélette volant
    Vers une moisson de cieux
    Qu’une lueur avale d’un râle
    En se penchant sur une feuille
    Bleue comme un rêve de pâques dans une (...)

  • Signe des champs

    , par Stewen Corvez

    En écoutant crier une montagne d’oiseaux bleus
    Cachés dans un pneu
    Démontés par une tente en peau froide et poussièreuse
    Les joues enfoncées de rose d’un veau
    Se plient dans un sourire avalé de cailloux
    Même en reculant vers les hauts sables ronds
    Mâchés en planant dans une chemise à dents de blé
    Par (...)

  • Orange

    , par Stewen Corvez

    Sous l’aile verte
    Du gardien froid
    Grelotte le dernier train
    Qui passe
    Jamais aussi raide
    Que l’oeuvre écarlate
    Qu’il transpire et qu’il boit
    S’il tourne le dos
    C’est pour sourire
    Aux dames
    Qui le regardent saillir
    Fin comme un pigeon
    Et lâche comme une mouche
    Le nain entre deux portes
    Siffle son (...)

  • Avancer à fourmillons

    , par Stewen Corvez

    Une tête à cheval sur une plainte de verre. À résumer un troc sur un vent de patience, on finit par atteindre les armes plates qui liment les nerfs.
    Le mot est lâché. Il est parfois tout aussi peu surprenant de cuire une méduse sur un feu de seau que d’entrer de plain chant dans une coquille d’œuf. (...)