Plantes d’eau

Samedi 24 décembre 2016

Le prix des flaques mortes
Versées comme on respire les peaux
De désert
Imprime au sang des perles nues, vertes
Qui pénètrent en vagues rigides
La gorge rouillée du monde moite
Gonflé de glace effondrée
Autour de ses dents de cuivre
 
Il y a sur le doigt verrouillé qui montre
Au-dessus des rampants de verre
Les arbres peints
Des traces bavées en sortilèges
Des traces d’os et ça dedans
Quelques tâches de sève et sur le ventre
Les perles nues qui se bousculent
Et moi dedans
https://youtu.be/LYDv-wAPSc8

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Contact


Envoyer un message

Adresse email

scorvez@defilmince.com