Souper, haricots, fécule

, par Humphrey Schrödinger

Mercredi 22 février 2017

Dieu dîner

Il y a,
Dans les mains farineuses du démiurge
Comme une fracassante idée du souper,

Une longue et sèche cuillère de lin
Endormie parmi les sables
Les lentes lueurs de liège.

La grande bouche de l’ogre et sa fièvre caleuse
Des battements de quart-tons ouverts
Sur des approximations filées

Celles des haricots bombés
Nichés entre deux cœurs mous
Avale l’arbre à foules.

Les poils défilent
En fécule liant les troubles, marbres pendus
Au-dessous, la semence bondissante.

Fragments Intérieurs - 05 - Dieu dîner
par De Fil Mince et de Singe
https://youtu.be/xaBpdNnJepI