Nef, voile, mer

, par Stewen Corvez

Mardi 27 septembre 2016

Encres Muettes

Des lames poussiéreuses
Absorbent les nefs molles
Au-dessus des murs blancs
De la canopée grinçante

La main froide et soufflante
Étrangle d’un coup de marteau
Le voile de ferraille glissant
Entre les épines sombres

S’effondrent les crocs
D’une insolente mer
Sous les cris étirés
D’une terre folle pleine de temps
Qui démonte chaque os
En écoutant sourire
Les lames poussiéreuses

Encres Muettes
par De Fil Mince et de Singe
https://youtu.be/LnWNPuVxJKI